15 octobre 2006

BIO - IA : Des virus dans les machines.

Un virus biologique pour accélérer les mémoires informatiques. Dans des domaines de pointe comme le multimédia, la rapidité des composants, et notamment celle des mémoires, joue un rôle fondamental.
Les chercheurs du Department of Materials Science and Engineering de l'University of California–Los Angeles et du Department of Electrical Engineering de l'University of California–Riverside ont fabriqué des transistors ultra performants en recouvrant le virus de la mosaïque du tabac avec des particules de platine. La vitesse des échanges entre ces nanoparticules métalliques et les protéines du virus s'avère largement supérieure aux processus utilisés par les transistors traditionnels.
Via Techno-Science.

1 commentaire:

Bonnissent Charles a dit…

Un bel exemple de l'utilité de pluridisciplinarité !