31 octobre 2006

BIO : Rétine bionique.

Du nouveau vers l'oeil bionique. Une puce mimant les réseaux de neurones de la rétine humaine a été développée par l’université de Pennsylvanie et l'université de Stanford.
Les yeux artificiels existent déjà (voir ce blog), mais leur mise en place est lourde et complexe : ils impliquent notamment un implant situé à l’arrière de l’oeil, branché via un ordinateur à une mini camera extérieure.
La rétine bionique est, elle, placée sur l’oeil et directement connectée aux afférences corticales.
Les concepteurs, Kareem Zaghloul (chirurgien au département de neurochirurgie de l'hôpital universitaire de l'Université médicale de Pennsylvanie), et Kwabena Boahen (professeur de bio-ingénierie au laboratoire Brain in silicon de l'Université de stanford), envisagent des applications médicales mais également robotiques et dans des systèmes embarqués.
Voir le site du projet.

1 commentaire:

Pierre Vandeginste a dit…

Je n'ai pas compris comment leur puce rétinienne devait être alimentée. C'est une question cruciale. L'idée de tout mettre dans l'œil, caméra et simulation de la rétine compris, est dans l'air depuis longtemps, mais d'où vient l'énergie ? Et s'il faut établir une liaison électromagnétique pour transmettre de l'énergie depuis un truc externe (tiens, par exemple, une paire de lunettes), alors est-il si important de tout mettre dans l'œil ?

C'est en tout cas bien trop tôt. Les gens comme Humayun, qui avancent pas à pas, savent bien qu'il y aura des milliers d'essais et erreurs avant de pouvoir "câbler" une solution. Alors autant rester très "soft" jusque là…

P. S. : je suis l'auteur d'un article sur "l'œil bionique" dans La Recherche.

P. S. 2 : J'ai découvert récemment votre blog. Très instructif. Bravo.